LES PEINTRES DE ROSSILLON

ET DU BUGEY



 


   Les principaux peintres
paysagistes de
 ROSSILLON et du BUGEY


(liste absolument pas exhaustive)

les noms en bleu sont des liens qui renvoient à des images


ALLEMAND HECTOR GUSTAVE GERMAIN
ALLEMAND LOUIS HECTOR
APPIAN ADOLPHE
APPIAN LOUIS
JEAN FRANCOIS ARMBRUSTER
AWENGEL (ou AWENGEN) SAMUEL
BACCARD JOSEPH

BAIL ANTOINE JEAN
BALTHAZARD HUBERT DE SAINT DIDIER
BARON STEPHANE
BEAUVERIE CHARLES JOSEPH
 BIDAULD HENRI
BOULANGER LOUIS RENE
CALAME ALEXANDRE
CARRAND LOUIS HILAIRE
CASTAN GUSTAVE EUGENE
CHEVALLIER CLAUDE FRANCOIS HENRY
COTE MARCEL
CUZIN CHARLES
DALLEMAGNE ABEL
DALLEMAGNE LEON
DE BOISSIEU CLAUDE VICTOR
DELAVAIVRE GEORGES
DUCLAUX ANTOINE JEAN
FLANDRIN RENE AUGUSTE
FLANDRIN HYPPOLITE
FLANDRIN JEAN PAUL
FONVILLE HORACE ANTOINE
FONVILLE VICTOR NICOLAS
FRANCAIS LOUIS FRANCOIS
GABILLOT FRANCISQUE
GAY ABEL
GEORGE-JULLIARD JEAN PHILIPPE
GEORGES JOANNES
GUY LOUIS
HERMANN LEONARD
HUMBERT SOULARY EMILIE
HUVEY JOSEPH
JANMOT ANNE FRANCOIS LOUIS
JAPY LOUIS AIME
JOLY ALEXIS VICTOR
KARCHER GUSTAVE
LA BERGE CHARLES AUGUSTE
LEMAITRE NATHANAEL
LAROCHE PIERRE
LEVIGNE THEODORE
LEYMARIE LAURENT HYPPOLITE
LINCK JEAN ANTOINE
MANIQUET FREDERIC MARIUS
MENN BARTHELEMY
MICOL JULES
MONTLEVAUT CHARLES JOLY
PERRET AIME
PERRET JEAN BAPTISTE
PERNOLLET JEAN
PINET CHARLES
PIOT LOUIS
PONTHUS CINIER ANTOINE CLAUDE
POURRA ANSELMIER HELENE

Hélène Pourra Anselmier "la peintre du Bugey" - Site de Mr Reymondin
PREVEL D'ARLAY
QUINTON CLEMENT
RAVERAT ACHILLE (Ecrivain et Dessinateur)
RAVIER FRANCOIS AUGUSTE
RECAMIER YVONNE
RIDET JULES
ROMAN ERNEST (élève de Fleury-Chenu)
ROUVIERE CHARLES
SAINT CYR GIRIER
JEAN AIME
SEIGNEMARTIN JEAN
SERVAN FLORENTIN
SOULARY JOSEPHIN

"Tout bonheur que la main n'atteint pas n'est qu'un leurre"
(d'un poème de Joséphin Soulary, repris en chanson par Jacques Higelin - refrain à 2'00 et 3'52-)
SON JOHANNES
TERRAIRE CLOVIS FREDERICK
THIERRIAT AUGUSTIN
TOUCHAGUES LOUIS
TROUILLEBERT PAUL DESIRE
VERNAY FRANCOIS MIEL
VERON ALEXANDRE RENE
VINGTRINIER AIME (Ecrivain et Dessinateur)
VIOT ANTHONY
ZUBER HENRI



++++++++++++++++
Remerciements à Artprice pour certaines images présentées
++++++++++++++++



RENSEIGNEMENTS SUR LES PEINTRES DU BUGEY OBTENUS EN GRANDE PARTIE
GRACE A L'OUVRAGE TRES COMPLET ET TRES RICHE
DE MADAME ELISABETH HARDOUIN-FUGIER ET DE MONSIEUR ETIENNE GRAFFE:


REPERTOIRE DES PEINTRES LYONNAIS DU XIXème EN BUGEY
PARU AUX EDITIONS DU CENTRE D'ART CONTEMPORAIN DE LACOUX EN 1980

AVEC L'AIMABLE AUTORISATION DE MADAME ELISABETH HARDOUIN-FUGIER






===============================================

PEINTRES  DE 

ROSSILLON


===============================================


ADOLPHE JACQUES BARTHELEMY APPIAN

né en 1818 à Lyon, mort en 1898 à Lyon

Le plus emblématique des peintres du Bugey et de Rossillon, grand ami de Bidauld de 21 ans son cadet
et son témoin de mariage, il a beaucoup fréquenté Rossillon et Artemare.
Il est celui qui a découvert et fait connaitre Rossillon aux peintres.
Elève de Corot (1796-1875) et de Daubigny (1817-1878) qu'il rencontre en 1852.
Il commence à exposer à Lyon en 1851 et à Paris en 1853


En plus de son activité de dessinateur, il exerce une activité musicale en cornet à piston dont il est un virtuose au sein de l'orchestre du Grand Théatre de Lyon
**.
Il fréquente régulièrement les peintres de Barbizon
.
Outre des huiles sur toile, il a réalisé de nombreux fusains et gravé de nombreuses eaux fortes de la région du Bugey.
Un lieu en bordure de la rivière Furans entre Rossillon et La Burbanche porte le nom de Rocher Appian.









Le Rocher Appian
Adolphe Appian - Musée des Ursulines Macon

============================================


FRANCOIS LOUIS FRANCAIS

né en 1814 à Plombières (Vosges), mort en 1897 à Paris

C'est un des peintres paysagistes français majeurs du XIXème siècle.
Cet élève de Jean Baptiste Camille Corot (1796 1875)
et maitre de
Louis Aymé Japy (1839-1916) et Charles Leduc (1831-1911)
est présent dans la majorité des grands musées français : Orsay, le Louvre (principalement pour ses dessins et aquarelles: il est l'un des fondateurs de la Société des Aquarellistes Français), Lyon, Grenoble, Dijon, Dole, Lille, etc...
C'est un grand ami de Henri Bidauld, de 25 ans son ainé, et il séjourne souvent à Rossillon.
L'une de ses toiles vedettes qu'il a exposée au salon de Paris 1879 n'est autre que "la Vallée de Rossillon".
On lui doit plusieurs magnifiques vues de Rossillon et des alentours.







François Louis FRANCAIS - La Vallée de Rossillon (salon de Paris 1879)





François Louis FRANCAIS  - La Baignade dans la Rivière



François Louis FRANCAIS - Les Petits Pecheurs   



François Louis FRANCAIS

Le ravin de Nepi - Huile sur toile - 80 x 100 cm.  
Pierre Miquel, Le Paysage français au XIXe siècle,
Éditions de la Martinelle,1975, tomeIII p.626

Collection Pierre Miquel.
(Nota: il nous semblerait au vu du paysage que la situation soit plutôt à Rossillon en Bugey -
voir la similitude avec le tableau de Léon Dallemagne
ci dessous et le fameux "Bec" de Rossillon)

 



LEON DALLEMAGNE

né à Belley (Ain) en 1837, mort à Bourg en Bresse (Ain) en 1907

Elève de Anthony VIOT et de François Louis FRANCAIS,
ami de Bidauld dont il est de 2 ans son ainé,
il commence à exposer au salon de Paris à partir de 1870.
Il a réalisé le fameux "Coucher de Soleil sur Rossillon" qui est exposé au Musée des Ursulines de Macon

(image de fond de notre site)






Le Baron ACHILLE RAVERAT
(François Achille Napoléon Raverat)
né à Crémieu en 1806, mort à Lyon en 1890
 
Bien que n'étant pas Peintre mais principalement Ecrivain-Voyageur, il n'en est pas moins aussi dessinateur de paysages.
Grâce à lui, non seulement la tradition historique locale est recueillie mais au travers de ses rencontres,
on arrive à croiser le parcours de certains personnages comme les peintres qui nous intéressent 
car ils sont également souvent ses amis.
 (Son père René, militaire, avait été remarqué par Napoléon et élevé au rang de Baron d'Empire en 1810 - tout comme le grand père de Léon DALLEMAGNE-
ce qui lui conféra une aisance lui permettant de voyager.)
Il aimait à dire qu'il partait avec  "le sac sur l'épaule et le baton ferré à la main",

Ce sont plus ses ouvrages écrits et en particulier, pour nous,
"Les Vallées du Bugey" tome 1  paru en 1867

(vous pouvez consulter en ligne voire même télécharger ce livre en PDF sur Google Livres en cliquant sur le lien ci dessus)
que nous étudierons car il relate tout ce qu'il voit et rencontre en Bugey.
Son but: "consigner un maximum de choses avant qu'elles ne disparaissent"
comme il le dit dans
l'ouvrage sur la Savoie.

On y apprend ainsi que la halte "obligée" à Rossillon c'est l'Hotel du Chemin de Fer ou il descend par exemple avec Appian ou que Rossillon avait une gare avec correspondance pour Belley et une gendarmerie.
En 1867, Bidauld a 28 ans, nul doute qu'il est déjà actif en tant que peintre et qu'ils s'apprécient.
Dans la reproduction ci après des pages du tome 1 de "Les Vallées du Bugey"
   (source : Google)
on pourra découvrir quelques pages consacrées à Appian à Rossillon et à Joséphin Soulary à La Burbanche.
  




 

         



et voici ce que Appian présenta au salon de Lyon l'année suivante, en 1867:



 




RAVIER FRANCOIS AUGUSTE
né à Lyon en 1814, mort à Morestel en 1895


l'un des grands peintres lyonnais.
Elève tout d'abord de Théodore Caruelle d'Aligny (l'un des découvreurs ou précurseurs
du village de Barbizon) et de Jules Coignet,
c'est l'ami de Jean Baptiste Camille Corot 

et de Charles Francois Daubigny avec lesquels il apprendra beaucoup.
Il est surtout actif du coté de Crémieu où il attire ses amis peintres qui sont aussi séduits par la luminosité de lieux comme Optevoz et il s'établit finalement à Morestel.
C'est peintre très ouvert et qui n'hésite pas a prodiguer ses conseils et son expérience aux jeunes peintres.
De 25 ans son ainé, il est très ami avec Henri Bidauld.
On ne trouve que peu de traces de son passage à Rossillon
mais en revanche Bidauld lui rendait souvent visite.
Ses oeuvres sont rarement animées et l'on sait que c'est à partir de 1875
qu'il consent, à la demande de son ami Henri Bidauld,
à peupler
parfois certains de ses tableaux de petits personnages, flous certes.

Il est considéré comme l'un des fondateurs de l'impressionisme.
Ses oeuvres présentes dans les plus grands musées français comme
Orsay, Lyon, Marseille, Grenoble, Aix les Bains (Musée Faure), Bourg en Bresse, Chambéry, Cherbourg
et bien sûr Morestel où sa maison, la Maison Ravier, est devenue le très beau musée qui lui est consacré












+++++++++++







en construction
Afficher la suite de cette page



31/8/2014

3/5
Commentaire de Anne Verdillon

Bonjour,

Je suis historienne de l'Art, et j'effectue une recherche sur Francisque Prével d'Arlay. Vous avez mis en lien un tableau de cet artiste. En sauriez-vous un peut plus sur lui ?
Avec mes bien sincères salutations.




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement